e-commerce B2B : un développement variable en fonction des secteurs en France à horizon 2020

Si le développement e-commerce restera variable par secteur, l’ensemble des acteurs B2B en présence, y compris sur des secteurs peu impactés par le e-commerce, ont la nécessité de proposer à leurs clients des expériences client omnicanal.

Selon la Fevad, le Credoc et Xerfi, les ventes digitales dans les secteurs de distribution B2B, en France en 2015, ont représenté 550 milliards d’€. Soit 18% des ventes totales BtoB (7% sur des sites e-commerce, 11% via des solutions de e-procurement et EDI).

Le e-commerce B2B va s’accélerer sur le secteur du voyage d’affaire avec le développement des mobiles, de même que sur les marchés où Amazon Business va développer son offre à destination des TPE et PME entre autres sur : les fournitures et équipement de bureau, le matériel informatique, les fournitures et équipement pour l’industrie et les services, les pièces et équipement automobile.

Sur ces marchés, l’arrivée prochaine d’Amazon Business est prise très au sérieux par les distributeurs en présence. Depuis 2015, les projets s’accélèrent : lancement de places de marché (Agoply…), enrichissement des présences digitales avec du conseil et du service (Manutan…)….

Si le e-commerce B2B va rester variable et plus ou moins limité en fonction des secteurs, les marques en présence ont la nécessité, quoi qu’il arrive, de développer leurs services digitaux pour s’adapter aux attentes de leurs clients et améliorer l’expérience client qu’ils leur proposent.

Voir autres articles à ce sujet :

Enrichir l’expérience digitale des clients BtoB

We love La Plateforme du Bâtiment pour son expérience omnicanal cohérente et positive

Construire une expérience client omnicanal BtoB différentiante

^

TOP

Gustave Associés
44 Avenue de la République 75 011 Paris
Newsletter
3115a14a61bb1cdd85e4c8fe17f5c6f4~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Share This